Retour en haut

Love Hina

Tu sais que quand deux personnes qui s’aiment se retrouvent à Todaï, elles sont heureuses pour toujours ! Alors quand on sera grands, on ira à Todaï ensemble…
Retour


©  2000 AKAMATSU Ken / XEBEC

Love Hina

Catégorie : Série animéetoutpublic

Genre : Comedie, Romance

Résumé : Keitarô Urashima est un étudiant de 20 ans pas très doué qui vient de rater pour la seconde année consécutive son concours d'entrée pour l'université de Tôdai, la plus prestigieuse université du Japon. Il est donc S.F.F.: Sans Faculté Fixe! Ses parents ne pouvant assumer une année supplémentaire de frais de scolarité, soit la troisième, il se retrouve à la recherche d'un emploi et d'un toit! Par chance, sa grand-mère décide de faire le tour du monde et lui permet de devenir à sa place le gérant d'une pension située aux eaux thermales de Hinata. Non sans heurt, il s'installe dans cet ancien hôtel. Chose extraordinaire, tous les pensionnaires sont des jolies jeunes filles.

Avis :
L'histoire débute par une émouvante promesse, échangée entre deux enfants amoureux. Alors que, dans l'insouciance propre à la jeunesse, ils envisageaient de grandir ensemble, la petite fille allait involontairement briser ce pacte en suivant ses parents dans un déménagement qui l'emmena bien loin de ses rêves. Cependant, avant de se quitter, ils se firent le serment qu'un jour, ils se retrouveraient à Tôdaï, l'Université de Tokyo. Puis l’histoire ne emmène 15 années plus tard avec l’arrivée de l’un de ces deux enfants Keitaro, qui tente de passer son troisième examen d’entrée à l’université de Todaï, il est invité à la résidence de sa grand-mère. " Nameo Hinata Sô " est une superbe demeure possédant ses propres sources d'eaux chaudes et des quartiers d'habitation. Tout en s'installant, il découvre que l'endroit a été converti en un dortoir féminin ! Sa tante Haruka, l'informe du départ de sa grand-mère, dont la volonté est de faire de son petit-fils le nouveau gérant de l'établissement ! … Mais faisant fis de cette situation il ne souhaite qu’une seule chose honorer sa promesse faites 15 ans plus tôt.

C’est sur ce départ que commence Love Hina un mélange de drame, romance et franche comédie qui fait plaisir à regarder. Mais les (dés)aventures de notre cher Keitaro ne feront que commencer, car confronté à cinq locataires de charmes : Naru, Mutsumi, Kitsune, Motoko et Su avec ensuite une arrivée plus tardive de Shinobu (pour la version anime uniquement, mais j’expliquerais plus loin ce détails) des petits « malentendus » peuvent se produire et lorsque l’héroïne est une farouche « combattante des pervers » (si je peux me permettre l’expression), le pauvre Keitaro aura a faire plus d’une fois a la droite magistrale de Naru pour avoir malencontreusement pénétrer dans les bains, alors que les demoiselles y étaient ou pour bien d’autres raisons que je vous laisserait découvrir par vous-même, à savoir qu’il doit être frapper environ une fois toutes les 5 minutes environs suivant les épisodes, et cela est tel qu'on en vient à se demander s'il n'est pas immortel.
Mais bien au delà de cela notre héros n’auras d’autres motivation de résister à cet environnement que son inébranlable volonté de rentrer à Todaï, pour retrouver son premier (et seul) amour de jeunesse, a qui il avait fait la promesse, alors qu’il n’avait que 4 ans. Mais n’étant pas spécialement doué pour les études il a déjà connus deux échecs au concours d’entrée. La belle Naru elle aussi prépare le concours d’entrée de Todaï, pour honorer une promesse (elle aussi ?), même s’ils partent d’un mauvais pied, ils vont finir par se décider à s’entraider pour la préparation des examens.
Mais concilier les études, la vie de gérant, les pensionnaires et un amour naissant pour Naru (attention je n’ai pas dis que c’était réciproque) sera difficile, très difficile et plus d’une fois l’envie de tout laisser tomber se présentera, mais la promesse sera plus forte que tout et notre brave Kei persévérera dans ses efforts.
Mais comment retrouver une fille dont on ne souvient plus le nom et pire, avoir un niveau d’études si bas que l’on finit par se dire que l’on peut le passer 100 fois ce concours, qu’on ne l’aurait pas.

J’avais mentionné quelques différences entre le manga et l’anime, celle que je citerais qui est marquante et qui ne dévoile rien de révélateur sur le déroulement de l’histoire et la présence du personnage de Shinobu, personnage féminin à la personnalité sensible et très timide, mais c’est cela qui la rend mignonne. Dans le manga Shinobu apparut dès le début dans le manga et fait déjà partie de la pension Hinata, à contrario dans l’anime elle n’apparaît pas dès le début et rejoindra par la suite les autres pensionnaires de Hinata, certes ce n’est pas un détails qui bouleverse le contenu de l’histoire mais qui mérite d’être cité.

D’un côté le but de cette histoire est d’une part (très importante) de rire est de prendre du plaisir à la regarder, même si c’est une histoire plutôt destinée aux garçons (ne me demandez pas pourquoi 6 filles et UN garçon), mais d’un autre côté elle nous apprend que nous ne devons jamais baissé les bras lorsque nous nous sommes donné un but dans la vie, quoi qu’il nous arrive. Mais personnellement je pense qu’à part cette leçon de morale à retenir, on doit se contenter de regarder avec grand bonheur cette série qui n’arrête pas de nous faire rire. D'un autre côté on se pose la question de savoir si cette histoire autre que symboliser un conte ancien (comme cela est le cas pour Saiyuki) à la sauce moderne n'est pas une représentation fantasque de la vie de l'auteur, en d'autres mots ne doit ton pas voir dans le personnage de Keitaro, Ken Akamatsu lui-même? Il est à noter aussi l'apparition de Ken Akamatsu Dans l'anime, mais cela je vous en laisse la surprise. Et pour conclure sur tout cela: Merci Monsieur Ken AKAMATSU

Cliquez ici pour nous soumettre votre avis

Personnages principaux :
Keitaro Urashima
Naru Narusegawa
Mitsune Konno
Shinobu Maehara
Kaolla Su
Motoko Aoyama

Caractéristiques du DVD :

Auteur :
Ken AKAMATSU

Format :
4/3

Durée :
24 épisodes x 26 minutes, plus un DVD spécial 1 épisodes + 2 téléfilms 115 minutes

Audio :
Japonais Dolby Digital 2.0

Sous-titres :
Français

Structure scénaristique de la série :
Kurô Hazuki

Scénaristes :
Kurô Hazuki, Akihiko Inamori, Manabu Ishikawa, Satoshi Nishizono, Hiroyuki Kawasaki, Miho Sakai, Katsuhiko Takayama, Yosuke Kuroda, Hidefumi Kimura.

Storyboards :
Yoshiaki Iwasaki, Hiroshi Nishikiori, Katsushi Sakurabi, Takashi Kobayashi, Shigeru Ueda, Shinichiro Kimura, Katsushi Sakurabi, Shingo Kaneko, Yasushi Murayama, Osamu Sato, Takashi Sudo, Koichi Sugitani, Kiyotaka Isako, Itsuro Kawasaki.

Directeur de la mise en scène :
Yoshiaki Iwasaki

Metteurs en scène :
Takashi Sudo, Koichi Sugitani, Osamu Sato, Kiyotaka Isako, Toshinari Narita, Shigeru Ueda, Masakazu Hishida, Katsushi Sakurabi, Yasushi Murayama, Meiju Maeda.

Character designer / Directeur de l'animation :
Makoto Uno

Animateurs :
Hideyuki Motohashi, Fumiyasu Kurashima, Masanori Aoyama, Masami Nagata, Masahiko Nakata, Minoru Ueda, Toshiyuki Kono, Atsuo Tobe, Masaki Nakaya, Akio Takami, Masahide Yanagisawa, Toshihiro Nakajima.

Directeur artistique :
Hachidai Takayama

Directeurs de la photographie :
Katsutoshi Hirose, Fumio Hirokawa

Musique :
Kôichi Korenaga

Son :
Hideyuki Tanaka

Production de l'animation :
XEBEC

Doubleurs :
Yûji Ueda (Keitarô)
Yui Horie (Naru)
Yû Asakawa (Motoko)
Reiko Takagi (Su)
Junko Noda (Mitsune)
Masayo Kurata (Shinobu)

Editeur : Déclic Images

Existe en manga : Oui

Extrait vidéo :

Fiche rédigée par : Fugu

Note des internautes :
Note: 5.7/10 (7 votes)
           

           
Retour
Dernière modification : 29/09/2015 - 17:56:59