Retour en haut

Wolf's Rain


Retour


©  Bones Bandai Visual co., ltd

Wolf

Catégorie : Série animéetoutpublic

Genre : Fantastique Seinen

Résumé : L'histoire se passe dans un futur indéterminé. Les loups ont disparu depuis 200 ans. Du moins, c'est ce que croient les hommes. Mais la légende dit que certains d'entre eux ne sont pas morts et qui vivent au milieu des hommes, dont ils peuvent prendre l'apparence. Elle dit également qu'un paradis, "Rakuen", existe quelque part au bout du monde, et que seul les loups sont capables de le trouver...
Quatre de ces loups qui peuvent prendre apparence humaine, décident de partir à la recherche de ce paradis perdu...

Avis :
Sombre et fantastique , Wolf's Rain nous entraîne dans un univers où règne un hiver permanent suite à une catastrophe. Les Nobles, caste aristocratique aussi mystérieuse que la technologie qu'ils utilisent, dirigent les hommes. Les premiers épisodes posent une étrange ambiance, alimentée par un imaginaire collectif. Le mythe du loup se profile en fond de l'histoire, et ce, de manière permanente. Le scénario est dynamique, seul bémol les épisodes récapitulatif au milieu de l'histoire (les 15, 16, 17, 18) cassent un peu le fil, et cela est bien dommage.
Un monde complet construit, pensé, réaliste, avec sa structure sociale, avec les Nobles en haut de cette hiérarchie. C'est une société exclusivement citadine, il n'y a plus de forêt, ni de montagnes. La vie est morne, le ciel est toujours gris, et tous ce passe dans les différents niveaux de la ville, contrebande, armée, vols... De plus l'ambiance et le style de vie font énormément pensé au communisme, d'autant que les inscriptions sont toutes en russes. Du point de vue scénaristique et personnages, on s'éloigne du classique passé douloureux des héros. Ce genre d'informations étant distillées tout au long de la série. Par contre, les quatre personnages principaux garde le stéréotype habituel avec le leader malgré lui, le solitaire, le gosse et le gentil. Stéréotype poussé jusque dans les noms des personnages, Kiba (Croc), Tsume (Griffe), Hige (Moustache) et Tôboe (Hurlement). L'ambiguïté de leur statut d'animaux à forme humaine est poussée au point que certains détails deviennent très précis, tendre la main pour attraper quelque chose, revient à saisir avec les crocs.
Les décors en extérieurs sont très poussés alternant de sublimes paysages enneigés à des ruelles urbaines. La symbolique d'un tel contraste est très aisée à comprendre, d'un côté un univers où la pureté de la neige recouvre tout, tel un linceul, gommant les traces d'une catastrophe passée. Et de l'autre un monde sombre, sale ou la misère se trouve partout, la différence entre laideur et beauté. De là on peut associer les loups à des messies.
La série bénéficie d'une réalisation de grande qualité: le design animalier et l'animation sont de toute beauté. Qualité incontestable étant donné que c'est une production 2003, et le passage de l'informatique ce sent pour notre plus grand plaisir.
Pour finir la bande son est composée à la perfection.

Cliquez ici pour nous soumettre votre avis

Personnages principaux :
Kiba (loup blanc)
Tsume (loup gris)
Hige (loup brun-roux)
Toboe (loup roux)
Cheza
Darcia
Quent Yaiden
Cher Degre
Hubb Lebowski

Caractéristiques du DVD :

Son : Dolby Digital Stereo
Format : 4/3 - 1.33 . PAL
Langue : Japonais
Sous-titre : Français
Durée : 26 épisodes 105 minutes par DVD
Bonus : Fiches personnages . bandes annonces
Nombre total de volumes : 6

Equipe technique:

Histoire originale / Planning : Bones, Keiko Nobumoto
Réalisateur : Tensai Okamura
Design original des personnages : Toshihiro Kawamoto
Mecha Designer : Shinji Aramiki
Elaboration du design : Tomoaki Okada, Shingo Takeba
Directeur artistique : Atsushi Morikawa
Musiques : Yôko Kanno
Production : Fuji Television, Bones, Bandai Visual
Animation : Bones

Editeur : Beez Entertainment www.beez.fr

Compléments : Le character design soigné constitue un point fort de la série. Toshihiro Kawamoto est connu pour ses travaux sur Golden Boy et sur l'excellent Cowboy Bebop, les mèches de Spike et de Hige ont d'ailleurs un petit air de famille.
On retrouve aussi, aux musiques, l'auteur de l'OST de Cowboy Bebop, Yôko Kanno. Elle signe ici une magnifique bande-son empreinte de tristesse et de poésie. L'ambiance sonore nostalgique se marie harmonieusement à celle graphique, entre douceur et brutalité.
Signalons aussi la sortie de quatre OAV après l'épisode 26.

Existe en manga : Oui

Fiche rédigée par : Fugu

Note des internautes :
Note: 5.5/10 (4 votes)
           

           
Retour
Dernière modification : 29/09/2015 - 17:56:59