Retour en haut

Saiyuki


Retour


©  2000 Kazuya Minekura - ENIX - Saiyuki Project - TV Tokyo

Saiyuki

Catégorie : Série animéetoutpublic

Genre : Shônen

Résumé : Après des millénaires de luttes sanglantes, les humains et les démons vivent enfin en paix et en harmonie. Les êtres maléfiques mis hors d'état de nuire, la prospérité et la concorde illuminent le monde comme jamais. Cependant, quelqu'un tente d'utiliser la sorcellerie dans le but de faire renaître un de ces anciens démons malfaisants, endormis et scellés, gisant quelque part dans le monde. Par la même occasion, tous les démons retrouvent soudainement leurs bas instincts primitifs et s'en prennent sauvagement aux humains. Les dieux font alors appel à un prêtre marginal (c'est le moins qu'on puisse dire !), Genjo Sanzô, et l'envoient chercher à l'Ouest (endroit présumé des exactions) les causes du désastre afin d'y mettre un terme. Les dieux lui imposent la compagnie de trois démons à l'apparence humaine, les seuls qui n'ont pas, semble-t-il, été affectés par les récents maléfices. Nous suivons Sanzô, Hakkai, Gokû et Gojô au cours de leur périple, tandis qu'ils apprennent à mieux se connaître, entre deux affrontements, faisant face à des démons et maléfices toujours plus nombreux et impressionnants.

Avis :
"Si tu rencontres Bouddha, tue le. Si tu rencontres ton ancêtre, tue le. Se laisser vivre tel que nous sommes, sans ne jamais rien laisser nous entraver."

Saiyuki, c'est avant tout une célèbre légende Chinoise, reprise par de nombreuses oeuvres, notamment Dragon Ball. C'est un des anime du moment avec le scénario le mieux fournit. Même si parfois il peut paraître farfelu, voire contenant des anachronismes, on doit lui reconnaître l'avantage de nous tenir en halène tout au long des deux DVD, surtout que maintenant ils sont disponibles tous les deux. Les personnages principaux, rencontrés ou rivaux en deviennent vite attachants et on ne peut qu'espérer que l'épisode suivant soit de la même trempe. Action, humour, tendresse, aventure, complots, sont les maîtres mots de cette histoire merveilleuse qu'est la légende du roi des singes.
Ce n'est ni plus ni moins que le voyage d'un groupe de justiciers enclin à venir en soutien aux plus démunis fasse aux agresseurs, représentés par les monstres dans l'anime.
Le design de l'anime est superbe, très moderne et faisant largement appel à la 3D. Les DVD sont bien réalisés, mais on regrette que dans la version basique de la partie 2, soit le second coffret, il n'y ai aucun bonus. Mais heureusement les manques sont rattrapés par une interface et un sous-titrage sans anicroche.

Cliquez ici pour nous soumettre votre avis

Personnages principaux :
Genjô Sanzô
Son Gokû
Chô Hakkai
Sa Gojô
Gyokumen
Ririn
Kogaiji
Yaone
Dokugaguchi
Homura
Shien
Zenon
Nih Jen Ih
Deesse Kanzenon
Jiroshin
Nataku
Trinite Boudhiste
Dragon Blanc

Caractéristiques du DVD :

Son : Dolby Digital Stereo
Format : 4/3 - 1.33 . PAL
Langue : Japonais
Sous-titre : Français
Durée : 51 épisodes
Bonus : Fiches personnages . dossier complet . croquis . interview . musiques . illustrations . bandes annonces
Nombre total de volumes : 2 coffret de 5 DVD

Equipe technique:

Histoire originale / Planning : Keisuke Iwada, Yuji Fukawa
Idée originale/ Supervision : Kazuya Minekura (Magazine G Fantasy by ENIX)
Réalisateur : Hayato Date
Structure scénaristique : Katsuyuki Sumizawa
Scénario : Katsuyuki Sumizawa, Daiho Yajima, Yagyô Yamato
Design original des personnages : Yûji Moriyama
Directeur artistique : Yûji Ikeda
Musiques : Motoi Sakuraba
Directeur musical : Hajime Takakuma
Production : Tomoko Kaneshima, Tetsuya Watanabe, Satoru Hagino
Animation : Studio Pierrot

Editeur : Declic Images www.manga-distribution.com

Compléments : La légende du roi des singes.

Il y a bien longtemps, une montagne aussi vieille que le temps enfanta d'un mystérieux oeuf de pierre qui, un peu plus tard, donna naissance un à singe. Ce singe de pierre rencontra bien vite d'autres singes. Les autres singes décidèrent d'élire comme roi celui qui parviendrait à traverser une puissante chute d'eau. Personne n'ayant réussi à accomplir cet exploit, le Singe risqua cette épreuve et ressortit vainqueur. Il fut nommé Roi des Singes, ou encore Sun Wukong (Son Gokû, en japonais).
Plus tard, le Roi des Singes rencontra Subodhi, qui lui apprit les secrets de la connaissance et de la sagesse. Le Roi des Singes ayant besoin d'une arme, il décida de rencontrer le Roi des Dragons, dans le Grand Océan de l'Ouest. Ce dernier lui donna un bâton magique (Nyoibô) qui peut à loisir s'agrandir pour toucher les nuages ou se rétrécir pour se cacher derrière une oreille. Le Roi des Singes désirant aussi être immortel, il descendit voir le Roi des Morts et effaça les noms de tous les singes du registre des Morts.
Le Roi des Morts et le Roi des Dragons se plaignirent du comportement du Roi des Singes à l'Empereur Jade, le maître du Ciel. Celui-ci envoya ses troupes afin de remettre le Roi des Singes dans le droit chemin, mais le Roi des Singes était tellement puissant qu'il battit sans peine tous les hommes. Pour qu'il reste enfin tranquille, on l'envoya au Paradis et on le nomma palefrenier des écuries célestes. Et puis, Le Roi des Singes devint gardien des pêches de l'immortalité, mais il se risqua à manger les Pêches Sacrées et fut finalement capturé par Erh-lang. Face aux Dieux du Paradis qui vou laient le punir, il fut condamné à être enfermé dans un fourneau pendant des années, et enfin brûler. Mais, Le Roi des Singes survécut au supplice ! L'Empereur Jade fit alors appel à Bouddha qui l'emprisonna sous une énorme montagne. Le Roi des Singes pourrait ainsi penser éternellement à ses fautes…
500 ans plus tard, Tripitaka (Xuanzang), un jeune Prince (qui n'y verrait pas Genjo Sanzô ?), rencontra le Roi des Singes, et le libéra. Il décida alors d'escorter le jeune Prince jusqu'en Indes en quête des textes sacrés : les Sutras. Mais juste après le début de leur périple, un Dragon apparut alors qu'ils franchissaient une rivière. Le Dragon mangea le cheval de Tripitaka, mais le Singe le frappa avec son bâton. Bouddha transforma le Dragon en cheval pour que le Prince puisse continuer son voyage !
En chemin, le Roi des Singes, le Dragon et Tripitaka rencontrèrent un cochon (incapable de résister aux tentations !) se nommant Zhu Bajie (Oolong). Ce dernier décida de se joindre à la troupe. Ceci n'est que le début d'un incroyable périple vers les Indes qui allait durer quatorze ans, durant lesquels le Roi des Singes et ses compagnons vont devoir parcourir neuf royaumes. De nombreuses et fantastiques aventures en perspective !
Finalement, les Écritures furent présentées à l'Empereur dans la capitale impériale et les quatre voyageurs furent transportés au " Ciel ".

Le site officiel

Existe en manga : Oui

Extrait vidéo :

Fiche rédigée par : Fugu

Note des internautes :
Note: 10.0/10 (1 vote)
           

           
Retour
Dernière modification : 29/09/2015 - 17:56:59